The Day After 11 September
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les donneurs de mort

Aller en bas 
AuteurMessage
blackrose

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Les donneurs de mort   Lun 28 Aoû 2006 - 10:32

Introduction


Bien sûr, la mort peut-être donnée de différentes façons mais, lorsqu’elle est due à un coup d’épée bien ajusté, une flèche lancée avec soin ou un sort dévastateur, elle n’a pas le même goût. Pourquoi ? Car, dans ce cas, elle est causée par l’action d’un être identique à vous, un être capable de penser et qui a agit volontairement en vu de vous faire du mal.

Vous me direz, lorsque la mort est venue vous chercher, on ne pense plus à cela. C’est vrai mais vos proches, eux, le font. Ils jugent impitoyablement ces donneurs de mort.

Mais qu’est-ce exactement qu’un donneur de mort ? (*) Un homme, ou une femme, façonné dans le but de tuer. Nous verrons dans cet ouvrage tout ce qui fait de lui un bon meurtrier. Nous verrons également ce qui fait que les assassins sont tellement haïs.

Pour cela, j’ai procédé à diverses investigations auprès de différents clans d’assassins reconnus comme tels. Il était bien sûr impossible de faire le tour de tous mais j’ai visité ceux qui, à mon humble avis, sont les plus renommés sur les Terres d’Argent – et, je l’avoue, ceux qu’il m’a été donné de croiser à différentes reprises.

Merci, sans ordre particulier, aux Djins, aux Enfers, aux Renegats, aux B13, aux, LiFoS, aux FSMD, aux 11/09 ainsi qu’à quelques personnes dans les clans desquels il m’a été impossible d’aller prospecter (Targa, Grumdal, erthalas, Sangoten, |)ieu, Ethereal, … ) J’ai dû en oublier et je m’en excuse. Merci également à mon éternelle muse Loki sans qui je n’aurai pas eu l’idée de faire ce livre.











(*) Le terme « donneur de mort » étant assez fastidieux, je lui préfèrerai tout au long de ce livre celui d’ « assassin » qui, faute d’être neutre, me paraît celui qui correspond le mieux au sujet traité, exception faite bien sûr des « Pourfendeurs d’assassins » qui seront traités dans un chapitre particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackrose

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les donneurs de mort   Lun 28 Aoû 2006 - 10:32

Chapitre 1 : De l’importance de la force et de l’agilité


A quoi peut-on reconnaître un assassin ? C’est une question à laquelle il est bien difficile de répondre. A première vue, rien ne permet de distinguer un assassin d’un homme ordinaire. De nos jours, chaque homme a une épée au côté, une massue à la main, un poignard dans sa botte ou un sort sur le bout des doigts.

Vous me direz que les choses sont ainsi justement parce qu’un assassin peut apparaître à tout moment au coin d’une rue. Peut-être … ou pas. En tous cas, tout individu est équipé comme s’il voulait attaquer son prochain.

Néanmoins, certains assassins sont repérables à la qualité de leurs armes. Ils partent souvent loin pour s’équiper des équipements les plus perfectionnés qui existent. Quand ils reviennent, leurs victimes sont incapables de leur résister et succombent.

Bien sûr, les assassins ne sont pas les seuls à avoir de telles armes, tout comme il arrive de croiser un tueur portant une lame émoussée et pourtant mortelle. Comment est-ce possible ? C’est simple. L’assassin-type dispose d’un force et d’une agilité impressionnantes. Attardons nous sur la première avant de passer à la seconde.

Pour qu’un coup puisse entraîner la mort, il faut qu’il soit porté avec suffisamment de force pour atteindre un organe vital. Il doit pouvoir briser les os, déchiqueter les chairs et fracasser les crânes. Cela explique que les assassins aient souvent une musculature non négligeable et entretenue avec soin.

Cet entretient est d’ailleurs très simple. Non, l’assassin ne passe pas des heures à soulever un lourd bout de bois pour parfaire ses muscles. Vous ne verrez jamais aucun d’eux s’occuper uniquement de cela. Ils ont une technique bien plus efficace. Elle consiste à unir l’utile à l’agréable. Chaque coup porté en vue de donner la mort demande une dépense d’énergie, une contraction des muscles. Un assassin peut soulever son épée ou sa massue des centaines de fois par jour ! On peut comprendre que leur corps tout entier soit sculpté par leur art.

Mais est-ce suffisant pour devenir une parfaite machine à tuer ? Bien sûr que non. Un coup peut être puissant, s’il n’est pas porté rapidement, sans que la victime puisse le prévoir, il ne sert à rien. La victime le parera et aura peut-être même le temps de riposter avant que l’attaque de l’assassin ne soit achevée. Nous en venons donc à la seconde qualité essentielle pour faire un bon assassin : avoir une agilité hors du commun.

Un assassin est souple, rapide. Il a des gestes aussi fulgurants qu’imprévisibles. Si une attaque ne peut être anticipée, elle ne pourra pas non plus être évitée. Pour arriver à un résultat parfait, là aussi, il faut un bon entraînement. Il faut également une bonne connaissance de la façon de combattre de la future victime et, pour cela, savoir évaluer son niveau d’expérience au combat.

Un assassin a donc beaucoup de force, beaucoup d’agilité mais laquelle faut-il cultiver le plus ? Difficile à dire. Les avis divergent. Pour certains, il est plus important de frapper fort et, pour d’autres, c’est exactement l’inverse. Une tendance : les assassins s’attaquant à des personnes peu expérimentées privilégient souvent la force – leurs victimes étant peu rapides – alors que les assassins plus expérimentés développent leur agilité autant si pas plus que leur force afin de surprendre plus facilement leur victime.

Dans tous les cas, leur force et leur agilité leur permettent de multiplier leurs victimes, créant au fil du temps une aura de peur autour d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les donneurs de mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Philippe khorsan est mort
» Un génie méconnu mort à 26 ans: Gideon Klein (1919-1945)
» [WDW] 2 monorails se percutent - 1 mort
» mort du dernier héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Day After 11 September :: Bienvenue :: Silver-World :: Role Play-
Sauter vers: